Clip du jour n°8: All Directions de Son Lux (2018)

En écoutant hier l’EP Yesterday’s Wake de Son Lux sorti début septembre en complément Son Luxdu bijou Brighter Wounds (chroniqué succinctement sur le site de mon établissement ici) qui a illuminé mon début d’année je me suis surpris à éprouver une tension bien palpable à l’écoute des violons de All Directions II et III. Sentiment ambigu d’anxiété et de plaisir qui découle bien sûr de la beauté du titre All Directions… La voix angoissante et extrêmement sensible de Ryan Lott, l’ambiance musicale qui entrecroise subtilement des drums entêtants et des violons d’une beauté à faire pleurer, le résultat d’une beauté subtile se situe entre l’énergie de Foals et le sens de la distorsion d’Alt-J. Il est incontestable que ce morceau a un fort pouvoir cinématographique que Nathan Johnson a su parfaitement percevoir pour créer un clip (court-métrage devrais-je même plutôt dire) oppressant et sublime.

Il y a tellement à dire sur ce bijou visuel…  Ce noir et blanc  donne tout d’abord une valeur picturale à l’ensemble, le doré apportant une référence subtile à la pochette de l’album. Celui-là permet de jouer sur les contrastes saisissants comme dans la scène de repas où le personnage semble touché par la lumière de la révélation. Les mouvements de caméra sont précis et d’une grande richesse d’interprétation, on va des mouvements saccadés de la scène finale qui soulignent le paroxysme de la tension et de la souffrance ressentie par le père au magnifique traveling de la naissance du fils qui fait écho à celui du tout début. On peut aussi penser à ce zoom sur le cadre de photo brisé qui par sa lenteur acquiert une symbolique aussi forte qu’évidente.

Mais que serait la beauté graphique d’un clip sans la parfaite interprétation de Tom Cullen et Tatiana Maslany? L’évolution de ce père qui s’enferme peu à peu dans une solitude pathologique destructrice sur fond religieux est brillante et j’en veux pour preuve ce zoom sur le personnage désincarné au milieu de ses moutons. Tatiana Maslany véhicule aussi des émotions très fortes, de l’amour qui illumine son visage lors des flash-backs à la détresse ressentie lorsqu’elle comprend tout et remarque l’absence de la hache….

Ce clip est un très bel écrin pour le diamant All Directions qui, je l’espère, illuminera votre dimanche pluvieux.

Sylphe