Interview n°2: Zimmer

Nous parlions dernièrement sur Five-Minutes d’une belle pépite de house hypnotisante d’un jeune français Zimmer (voir ici ). Ayant pleinement conscience de notre lourdeur à parler en introduction de son homonyme compositeur de musique de cinéma, on a eu envie de faire plus ample connaissance avec Zimmer et voilà chose faite avec cette interview qui vous permettra de découvrir plus précisément cet artiste en devenir…

1/ Bonjour Zimmer, peux-tu tout d’abord te présenter aux lecteurs de Five-Minutes?

Hello! Je compose et je joue de la musique électronique en live et DJ sous le nom de Zimmer.

 

2/ Pourquoi ce choix de nom d’artiste?

J’avais envie d’un nom à consonance germanique. J’ai ouvert un dictionnaire d’allemand et c’est le premier mot qui a attiré mon attention. Je me suis pas posé plus de questions et je l’ai adopté.

 

3/ Comment définirais-tu ta musique?

Electronique, planante, dansante, nostalgique, euphorique.

 

4/ Peux-tu me dire quelles sont tes influences et quels artistes/groupes tu aimes?

Les artistes qui m’ont fait rentrer dans la musique électronique à l’adolescence: Laurent Garnier, Chemical Brothers, Air, Paul Kalkbrenner. Puis la vague Disco de 2010, Breakbot, Aeroplane, Todd Terje, la dream-pop de Caribou et Washed Out. Et aussi la scène anglaise, John Hopkins, Jamie xx, Four Tet, Bonobo puis des artistes comme Rone, Moderat, John Talabot, David August, Jacques Greene.

 

5/ Quel titre représente le mieux ta musique et pourquoi?

Landing que j’ai sorti l’année dernière. C’est à la fois calme et intense, avec une euphorie teintée de nostalgie.

C’est aussi un titre avec une histoire, un hommage à mon père et une découverte scientifique majeure.

6/ Quel jeune artiste aimerais-tu aider à promouvoir?

Allez écouter Saint DX.

 

7/ Quel est en ce moment ton groupe/artiste préféré?

J’écoute beaucoup l’album de Miel de Montagne qui vient de sortir. J’adore le disco chanté en français.

Mention aussi pour le nouvel album de Folamour, il y a des titres de house sublime dedans.

 

8/ Si nous devions détruire tous les albums musicaux sur Terre lequel sauverais-tu?

I See You de The XX. C’est le dernier album que j’ai le plus écouté du début à la fin.

 

9/ Et si tu devais ne sauver qu’un titre lequel serait-ce?

Blue Gas – Shadows From Nowhere.

Mais je réponds sûrement ça parce que je suis en train d’écrire tôt le matin, j’ai envie d’un morceau calme.

 

10/ Et maintenant un peu de place pour dire ce que tu veux

Allez regarder le clip de Mayans !

La réalisatrice Claire a créé un monde incroyable dedans.

 

Sylphe