Son estival du jour n°59: Walking On A Dream d’Empire Of The Sun (2008)

Pour le son du jour, je pense qu’en jetant un oeil dehors vous ne peinerez pas à comprendre leEmpire of the sun Walking on a dream choix du groupe… Ce duo australien composé de Luke Steele et Nick Littlemore débarque en 2008 avec son premier album Walking on a Dream qui s’appuie sur un concept narratif un peu fou avec deux personnages issus du soleil. Je vous laisserai savourer dans le clip en bas de l’article les tenues de nos deux farfelus (humm l’expression désuète à mettre sur le coup du soleil puissant…). Hymne à l’amour ou l’amitié -libres à vous de choisir, j’adore ce titre Walking On A Dream qui propose une belle alliance entre la synthpop et des influences glam rock parfaitement assumées. Morceau lumineux à la rythmique entraînante, je suis séduit par la voix de tête du refrain qui me donnerait presque envie de partir en randonnée sous cette canicule, presque. Voilà en tout cas l’occasion de plonger dans les souvenirs, de réécouter l’album et en particulier le titre We Are The People qui montre que derrière l’instantanéité des mélodies se cache un projet moins léger qu’il n’y paraît, enjoy !

 

Sylphe

Pépite du moment n°109: Life On Mars de Miguel Atwood-Ferguson (2021)

Le 28 mai dernier est sorti un album de reprises en hommage à David Bowie, artiste majeur s’il David Bowie Modern Loveen est que je ne vous ferai pas l’injure de vous présenter. Déjà 6 ans qu’il est parti mais il nous a laissé en héritage une quantité astronomique d’albums majeurs de l’histoire de la musique… En titre d’ouverture de ce Modern Love, Miguel Atwood-Ferguson reprend le bijou glam-rock Life On Mars présent sur l’album Hunky Dory de 1971. Morceau instrumental sublimé par les cordes, il réussit le tour de force d’apporter un soupçon de magie à un titre frôlant la perfection. Voilà en tout cas une bien belle cover qui nous permet d’aller réécouter avec plaisir l’original qui ne prend pas une ride, plus de 50 ans après sa sortie…Enjoy!

 

Sylphe

Pépite intemporelle n°36: In Every Dream Home a Heartache de Roxy Music (1973)

On ne va pas se mentir, je ne connais que trop peu le glam rock de Roxy Music et je sais Roxy Musicjuste que ce groupe a permis l’éclosion de deux grands talents que sont Bryan Ferry et Brian Eno. Je suis tombé par le plus pur des hasards sur ce titre présent sur le deuxième album For Your Pleasure grâce à la brillante ouverture de la saison 2 de Mindhunter. Le long monologue de Bryan Ferry est habité et angoissant avec ces synthés envoûtants en fond, l’atmosphère est étouffante, se mariant parfaitement avec la série produite par David Fincher… L’explosion instrumentale permet une véritable libération avec des riffs aiguisés comme des couteaux, la construction de ce morceau est juste brillante et cela me permet de repartir sur les chapeaux de roues après la trêve estivale, enjoy!

Sylphe