Pépite intemporelle n°61: Daydream In Blue de I Monster (2003)

Un petit son tout en douceur et en contrastes aujourd’hui avant de parler demain du dernier albumI Monster de NZCA Lines. Le groupe I Monster, composé de Dean Honer et Jarrod Gosling, n’a pas forcément eu la carrière qu’il méritait et peut probablement regretter que les talentueux Air aient attiré sur eux les projecteurs d’une musique électronique aérienne et cinématique. Leur deuxième opus Neveroddoreven sorti en 2003 restera le sommet de leur carrière et regorge de jolies trouvailles sonores. Le titre du jour Daydream In Blue devrait immédiatement parler à vos oreilles averties car il a figuré dans de nombreuses pubs. Ce titre est une reprise de Daydream des Belges de Wallace Collection, plage finale de leur album Laughing Cavalier enregistré aux studios d’Abbey Road et sorti en 1969. Le morceau de base qui s’appuie sur le final du Lac des Cygnes de Tchaikovski met à l’honneur cette mélodie touchante d’ingénuité avec cet art des choeurs propres aux années 60-70. La reprise d’I Monster brille par la volonté d’insuffler un souffle électronique et surtout une dichotomie séduisante avec ces poussées électriques qui révèlent l’évolution de ce rêve devenant « dirty ». Le clip vous éclairera assez limpidement sur les paroles si vous avez laissé votre anglais en confinement… Voilà en tout cas un album qui mérite amplement d’être réécouté ou découvert (on a un peu de temps devant nous les weekend non?), enjoy!

 

Sylphe