Playlist n°3: Best of de Sneakers Pimps

Voilà un groupe assez méconnu qui me tient particulièrement à coeur… Les lecteurs fidèles connaissent mon affection pour le trip-hop et ne seront pas surpris de voir que Sneaker Pimps est créé en Angleterre en 1995. Ce nom de groupe est un brin mystérieux et mériterait des recherches approfondies. Plus qu’une volonté de faire bosser des baskets sur les trottoirs, ce nom aurait été choisi après un article des Beastie Boys dans leur magazine Grand Royal

Le premier album Becoming X sort en 1996, c’est un vrai album de trip-hop dans la lignée des Portishead, Massive Attack et consorts, porté par la voix de Kelli Dayton. Cet album est sûrement le plus grand succès du groupe mais c’est celui que j’apprécie peut-être le moins. Disons plutôt que dans le genre je préfère écouter un Morcheeba ou un Elysian Fields. Maintenant nous aurions tort de ne pas savourer les pépites torturées que sont 6 Underground, Becoming X, Walking Zero ou encore Low Place Like Home.

Le tournant pour moi finalement c’est le départ de Kelli Dayton qui part mener sous le nom de Kelli Ali une carrière solo, toujours très active avec le dernier opus Ghostdriver en 2019. Dès le deuxième album Splinter en 1999 c’est la voix grave et mélancolique de Chris Korner qui prend avec succès le relais. Rythmiques urbaines downtempo, ambiance glaciale, orchestration léchée des cordes et cette impression qu’ Amon Tobin aurait décidé de se mettre au chant et de nous embarquer dans ses mélodies. Entre trip-hop et pop discordante, les titres Half Life, Low Five, Lightning Field, Curl, Superbug, Ten To Twenty et Splinter sonnent résolument modernes (il n’y a pas un peu de dubstep non?) et devraient vous filer de beaux frissons… 7 titres sur les 12 de l’album qui pourraient vous donner l’envie d’écouter l’opus, j’espère.

Ce niveau de qualité est maintenu avec le troisième et dernier opus du groupe Bloodsport en 2002, troisième si l’on excepte l’album de remixes de Becoming X en 1998. On retrouve cette même impression de malaise qui a fait le succès de Splinter. Kiro TV, Sick, Small Town Witch, Black Sheep, Loretta Young Silks (mon chouchou toutes catégories), Bloodsport, Think Harder et Grazes sont autant de déflagrations sonores. 8 titres sur les 11 de l’album, difficile de faire mieux?

Un dimanche pluvieux devrait vous permettre de découvrir ou redécouvrir Sneaker Pimps, enjoy!

Sylphe