Son estival du jour n°76: Weeping Willow de Sébastien Schuller (2005)

Sébastien Schuller est un artiste à mon sens assez sous-estimé, ce qui s’explique peut-être parSébastien Schuller - Happiness une discographie assez avare en albums studio. Si Evenfall en 2009 et Heat Wave en 2014 méritent amplement d’être (ré)écoutés pour la qualité de leur production, c’est bien l’opus initial Happiness qui m’intéresse plus particulièrement aujourd’hui. Rarement je n’aurais été autant touché par la mélancolie qui se dégage de ces 11 titres qui brillent par un certain dépouillement né sur les vestiges du trip-hop. Je n’arrive pas à me retirer de la tête cette impression que Happiness serait le pendant masculin de la BO de Virgin Suicides pour vous donner une idée plus précise de mon ressenti. « Choisir, c’était renoncer pour toujours » disait André Gide, et je dois me rendre à l’évidence qu’il va me falloir renoncer à de jolies perles pour ce son estival du jour… Laisser de côté la grâce quasi enfantine de Sleeping Song ou l’intense Tears Coming Home mais vous offrir, en sublime contrepartie, ce magnifique Weeping Willow… Voix effacée et irréelle, rythmique downtempo et synthés tissant leur lente toile pour nous emprisonner, paroles poétiques, ce titre est un hymne affirmé à la mélancolie. Enjoy !

 

Sylphe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s