Son estival du jour n°50 : When the music’s over (1967) de The Doors

Sortie en 1967 sur Strange days, deuxième album studio du groupe américain The Doors, When the music’s over clôt la galette de ses quasi 11 minutes hallucinées et hallucinantes. Tout comme The End fermait, quelques moins plus tôt, le premier opus de la bande à Jim Morrison. Que dire de plus qui n’ait déjà été dit à propos de When the music’s over ? Titre écorché, épique, furieux, viscéral… on y suit Morrison en plein trip poétique, accompagné des claviers entêtants de Manzarek et de la guitare torturée de Krieger. Tout ce beau monde soutenu par la finesse de Densmore à la batterie. « When the music’s over / Turn out the lights » : Quand la musique s’achève / Eteignez les lumières. Mais, surtout, remettez de la musique. Pour rester en vie.

Raf Against The Machine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s