Pépite intemporelle n°22: Runaway de Yeah Yeah Yeahs (2009)

A force d’écouter le très bon premier album de Danger Mouse et Karen O, j’ai eu l’envieYeah Yeah Yeahs irrépressible de réécouter le sommet de carrière de Yeah Yeah Yeahs, It’s Blitz! Choisir une pépite intemporelle dans cet opus n’est pas une mince affaire tant les pépites foisonnent… Zero et sa lente montée toride ou l’électrique Heads Will Roll auraient pleinement mérité les honneurs de cette rubrique mais ce soir c’est la douceur sensuelle de Runaway qui remporte la palme.

Ce titre, très proche dans la démarche de l’univers de Feist, est d’une recette limpide. La voix suave et toute dans la retenue de Karen O, la ritournelle candide du clavier amènent avec brio vers une atmosphère qui gagne en tension et électricité… La batterie martèle, la basse et la guitare électrique s’unissent brillamment pour accompagner la voix qui se fait plus sauvage et indomptable, la montée est aussi brillante qu’imparable.  Tout simplement jouissif en toute subjectivité!

Sylphe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s